Vous l'avez peut-être vu passer dans la dernière Newsletter : la Croatie souhaite le retour des touristes au plus vite et est accessible sans trop de restrictions. Alors dès que le voyage sera de nouveau autorisé, ne vous posez plus de questions et foncez en Croatie ! C'est la raison pour laquelle on vous propose aujourd'hui une revue sur cette ville qui cache plus d'un secret ! Voilà notre top 5 des choses à connaître sur Split !

Venez passer un week-end à Split en Croatie grâce à Weekendr (Le Palais de Dioclétien sur la droite)

1) 2e ville la plus peuplée de Croatie

Derrière la capitale, Zagreb (environ 700 000 habitants), Split est la deuxième plus grande agglomération de Croatie avec pas moins de 450 000 habitants dans un pays qui en compte 4 millions. Cela signifie qu'à elles deux, elles comptabilisent un quart de la population !

2) Lieu de résidence d'un empereur romain

Dioclétien est initialement issu d'une famille modeste de Dalmatie (aujourd'hui à la croisée de la Croatie, du Monténégro et de la Bosnie-Herzégovine). Il s'engage alors dans l'armée et monte les échelons jusqu'à devenir empereur romain. Après 20 ans de règne, en 305, Dioclétien apparaît affaibli et décide d'abdiquer : événement politique étonnant et rare puisqu'il redevient alors un simple citoyen romain. Il va choisir de passer sa retraite à Spalato (Split aujourd'hui) dans un palais que ce dernier a fait construire pendant son règne. Il décède à Split en 311 et y repose aujourd'hui.

3) Ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

Split est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO ! En effet le palais de Dioclétien (plus de 39 000 m² de surface) et la cathédrale Saint-Domnius qui est à l'intérieur du palais sont le témoignage de l'histoire de Split et sont donc protégés. Cette dernière avant de devenir une cathédrale en 625 n'était autre que le mausolée de Dioclétien. Au fil des années des habitations se sont construites à l'intérieur des murs du palais pour se protéger de diverses invasions. Vous l'aurez compris, ce palais vaut vraiment la peine d'être visité, demeure aux mille secrets...

La cathédrale Saint-Domnius à visiter pendant votre week-end à Split

4) Elle a son petit côté français

Eh oui ! Entre 1805 et 1813 Split fut sous l'autorité de la France de Napoléon. Il reste aujourd'hui quelques vestiges de cette époque, notamment le nom d'une des rues qui mène à la promenade du port : Marmontova en référence au Maréchal Marmont, administrateur de la région. Mais aussi le sommet du mont Marjan nommé "Telegrin" car un télégraphe français y avait été installé. Nous vous conseillons vivement d'aller y faire un tour, la vue est imprenable !

5) Les Nuits de Dioclétien

L'histoire de cette ville est donc très riche et les habitants de Split n'ont rien oublié du passé. Revenez presque 2000 ans en arrière lorsque, l'été, vous croiserez, pendant les Nuits de Dioclétien, des hommes et des femmes vêtus de toges vous invitant à aller prendre un verre dans les sous-sols du palais ou encore de fiers centurions sur leur char tiré par des chevaux blancs. Des animations ont lieu dans les rues : lutte, cracheurs de feu, banquet... Un vrai voyage dans le temps.

Pour un petit aperçu, c'est par ici : Photothèque

Venez profiter du charme des rues de Split pour un week-end avec Weekendr !

Héloïse Vouzellaud